En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech Université Paris-Saclay SAPS - Sciences Animales Paris-Saclay

Genetique Animale et Biologie Integrative

Unité Mixte de Recherche INRA AgroParisTech GABI Génétique Animale et Biologie Intégrative

Microgenomics 2016 ou l’analyse du génome et de son expression à l’échelle tissulaire et cellulaire

Microgenomics 2016
L’un des plus grands défis qu’ont à relever les biologistes aujourd’hui est d’analyser le génome d’une cellule dans son environnement physiologique, pour comprendre les mécanismes qui contrôlent son fonctionnement. A l’initiative de scientifiques de l’INRA (UMR GABI), la 2ème édition du Symposium international sur la microgénomique, « Microgenomics 2016 », s’est tenu les 2 et 3 juin 2016 à Paris à la Bibliothèque Nationale François Mitterand, précédé cette année par un workshop organisé sur le site INRA de Jouy-en-Josas. Cet événement, unique en son genre en France et en Europe a rassemblé près de 150 scientifiques internationaux, spécialistes de ces questions.

Contexte et enjeux

La microgénomique est née de la nécessité de pouvoir analyser le génome et son expression à l’échelle d’une cellule isolée de son environnement. Les retombées sont nombreuses : la microgénomique est mise à profit dans des études de « omics », d’épigénétique, pour l’identification de biomarqueurs, en diagnostic (cancérologie notamment), en biologie animale et végétale, etc.
Dans un contexte d’évolution rapide des technologies, l’objectif majeur de ce symposium était donc de faire un état des lieux de nos connaissances et méthodologies actuelles permettant d’obtenir des biomolécules de haute qualité, et de les analyser à partir de faibles quantités de matériel biologique.
Le workshop qui a eu lieu sur le centre de Jouy était organisé en sessions plénières et ensuite ateliers dédiés à la qPCR et l’analyse des données, à la digital PCR et la protéomique.

Résultats

Le workshop a donné l’occasion aux participants : i) de mieux appréhender le potentiel du logiciel GenEx commercialisé par la société Tataa Biocenter pour l’analyse des données de qPCR ; ii) de découvrir la qPCR Haut Débit et la digital PCR, et la microdissection laser avec les personnels et les équipements de la plateforme @BRIDGe ; iii) de s’initier à la protéomique avec l’équipe de la plateforme PAPPSO. Une cinquantaine de personnes ont participé à ces deux journées, entourées des sponsors du symposium (silver et gold) qui ont pu présenter leurs nouveautés.
Concernant le contenu du Symposium, nous avons pu constater que depuis l’édition 2014, ce qui semblait être un défi difficile à relever, est devenu possible grâce aux avancées remarquables des méthodes et outils en « omics » émergents pour analyser le génome et son expression au niveau d’une cellule unique. Aujourd’hui, il est possible de trier les cellules par microdissection laser haut-débit ou cytométrie de masse. Cette dernière technique rend possible le phénotypage immunitaire simultané de plusieurs lignées à différents stades. Il est par ailleurs possible d’obtenir un profil RNA-seq ou Small RNA-Seq, à partir d’une seule cellule, grâce au développement de kits d’amplification de plus en plus robustes et fiables, de technologies plus sensibles et grâce à des approches bioinformatiques et statistiques adaptées. La FISSEQ, une technologie émergente mais encore peu répandue, permet de réaliser « in situ » une analyse de RNAseq directement sur coupe de tissu. Les nanotechnologies permettent de capturer et enrichir les cibles présentes dans les biofluides (type exosomes). S’agissant des protéines, les Reverse Phase Protein Arrays  ou la ICM-MS (Intact Cell MALDI-TOF MS) permettent d’obtenir un profil d’expression protéique sur une quantité très faible de matériel. Ces avancées ont permis de suivre l’évolution d’une cellule unique dans différents contextes, qu’il s’agisse du développement embryonnaire et de la réponse à divers facteurs environnementaux, de la biogenèse et de la différentiation des cellules multi-ciliées, de la réponse de la paroi végétale à une infection par un pathogène, de discriminer les gamètes en fonction de leur fertilité, ou encore de la dissémination des tumeurs (cellules tumorales circulantes et biopsies liquides) pour obtenir un diagnostic précoce et personnalisé.

Perspectives

Le succès de cette seconde édition a motivé les organisateurs qui envisagent de mettre sur pied une troisième édition en 2018/2019 qui pourrait se dérouler soit sur le continent américain ou en Europe (Suède ou Allemagne). Cette nouvelle a été bien reçue par tous les participants (délégués, speakers invités et sponsors).

Valorisation

Scientifique dans l’immédiat, rayonnement de l’INRA