En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal AgroParisTech Université Paris-Saclay SAPS - Sciences Animales Paris-Saclay

Genetique Animale et Biologie Integrative

Unité Mixte de Recherche INRA AgroParisTech GABI Génétique Animale et Biologie Intégrative

L’INRA acteur de la mise en application du Règlement Zootechnique Européen.

L’INRA acteur de la mise en application du Règlement Zootechnique Européen.
© European Community, 2007
Le Règlement Zootechnique Européen 2016/1012, entré en application au 1er novembre 2018, modifie le cadre de la sélection animale. Cette disposition rend caduque la mission réglementaire de l’INRA en matière de réalisation des évaluations.

MOTS-CLES : Règlement zootechnique européen ; évaluation génétique des reproducteurs ; sélection animale

European Community, 2007
Au cours de 2018, l’INRA a transféré les procédures d’évaluation génétique à GenEval, la structure mutualisée créée par Allice et Races de France. En parallèle, l’INRA construira et hébergera cette Base Nationale Zootechnique prévue dans le cadre de l’article 28 du Réglement. 

La Loi sur l’Elevage (1966), puis la Loi de Modernisation Agricole (2006) ont confié à l’INRA la réalisation des évaluations génétiques des reproducteurs bovins, ovins et caprins.

Cette mission a mobilisé conjointement trois unités INRA:

  • le Centre de Traitement de l’Information Génétique (CTIG) de Jouy-en-Josas, pour la maitrise d’œuvre de la base nationale (qui centralise l’ensemble des informations nécessaires à l’évaluation), la mise à disposition des données et la réalisation des traitements informatiques (calculs, distribution des résultats d’évaluation) ainsi que la fourniture des ressources informatiques pour le calcul et le stockage;
  • l’Unité Génétique Animale et Biologie Intégrative (GABI) de Jouy-en-Josas, pour la conception et la réalisation des évaluations génétiques bovines ;
  • l’Unité Génétique, Physiologie et Systèmes d’Elevage (GenPhySE) de Toulouse pour la conception et la réalisation des évaluations génétiques des ovins et caprins.

A partir des données collectées dans les élevages par les différents partenaires professionnels (identification et pedigree des animaux, performances issues des élevages et génotypages), l’INRA a, pendant toutes ces années, développé et réalisé de nombreuses évaluations génétiques caractérisées par trois points forts :

  • une évolution constante des méthodologies d’évaluation. Les travaux conduits au sein des deux Unités Mixtes Technologiques eBis et GPR, au plus proche des résultats de recherche les plus récents, ont permis de fournir aux professionnels du dispositif génétique français des outils d’évaluation fiables, précis et performants.
  • un « Big Data » mutualisé avant l’heure qui a permis à la génétique française d’être parmi les premières à développer la sélection génomique
  • en support à ces évolutions, la disponibilité d’une puissance de calcul en augmentation constante et une certification ISO9001 des activités liées à l’évaluation.

Le Règlement Zootechnique Européen 2016/1012 (RZUE) du 8 juin 2016 modifie ce cadre et prévoit que, désormais, les Organismes de Sélection (OS) reconnus par l’Etat sont responsables de l'évaluation génétique de leurs reproducteurs.
Cette disposition rend caduque la mission réglementaire de l’INRA en matière de réalisation des évaluations. L’INRA ne peut donc plus légitimement affecter de moyens à cette activité, et a cessé de réaliser le calcul des index à partir du 1er novembre 2018, date d’entrée en application du RZUE.  
L’INRA promeut néanmoins le maintien d’un système d’évaluation mutualisé, gage d’efficacité à la fois technique et économique et d’un accès pour tous les OS à une évaluation génétique de qualité. Dans cette logique, dès janvier 2018, l’INRA a entrepris, avec ses partenaires des UMT, une opération de transfert des procédures d’évaluation génétique élaborées au fil des années auprès de GenEval, la structure d’évaluation mutualisée créée par Allice et Races de France. L’INRA a formé le personnel de GenEval aux différentes chaines de traitement pour l’indexation et lui a fourni l’infrastructure de calcul nécessaire et l’accès aux jeux de données consolidées nécessaires au lancement de son activité. Des contrôles d’isofonctionnalité ont été réalisés au fur et à mesure sur toutes les chaînes d’évaluations. L’opération de transfert s’est achevée en octobre 2018 et GenEval réalise les évaluations génétiques en autonomie depuis le 1er novembre.
En parallèle, l’INRA participe avec les partenaires à l’évolution des systèmes d’information. L’Etat français a en effet prévu d’activer l’article 28 du RZUE qui lui permet de demander aux OS de lui fournir les données « complètes relatives aux contrôles des performances et aux évaluations génétiques effectués sur des animaux reproducteurs détenus dans des exploitations situées sur le territoire sous la responsabilité de l’Etat ». Il a mandaté l’INRA (et en son sein, le CTIG) pour construire, héberger et maintenir cette Base Nationale Zootechnique (BNZ). L’INRA met en place cette BNZ, un outil unique pour les besoins de l’Etat, ceux de GenEval et de la recherche, dans le respect du consentement des apporteurs de données. Pour l’évaluation génétique, cette base et ses interfaces avec GenEval sont d’ores et déjà une garantie d’accès à des données validées en amont et donc à des évaluations fiables et au coût réduit.
L’application du RZUE va modifier profondément l’organisation des évaluations génétiques. L’INRA s’est fortement mobilisé pour accompagner les (nouveaux) acteurs de l’évaluation et faciliter la transition.
En redistribuant les activités de production des évaluations, la nouvelle organisation permettra à l’INRA de repositionner ses forces sur ses activités de recherche autour de l’évaluation génétique, la gestion des populations animales, l’analyse de nouveaux caractères, et de continuer à contribuer à la valorisation du capital représenté par les données collectées sur les ressources génétiques animales françaises.  
En gardant un lien étroit avec les partenaires professionnels, notamment au sein des UMT, l’INRA préparera les applications de demain, au service de GenEval et de tous les professionnels du dispositif génétique français, dans un contexte de forte concurrence.

Contact(s)

Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) : Génétique Animale

Centre(s) associé(s) : Jouy-en-josas

Métaprogramme Inra : SelGen

 

#3Perf

Priorité INRA du Document d'Orientation

#3Perf-4 : Des transitions comprises et facilitées.

Voir aussi