En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AGROPARISTECH logo logo logo logo logo logo QUALIMENT

UMR_GENIAL

Qui a dit que les produits frits devaient être gras ?

Qui a dit que les produits frits devaient être gras ?
La production de produits frits non-gras est aujourd’hui à portée de main.

Résumé :

On ne le sait pas, mais l’huile du bain de friture rentre dans les produits frits (frites, chips, nuggets) principalement quand ces derniers sont retirés du bain. Lors de l’étape d’immersion, la sortie de la vapeur au travers de la croûte créée une surpression interne qui s’appose à l’imprégnation en huile. Au contraire, la condensation de la vapeur met en dépression le coeur du produit au cours du refroidissement. Le retour à la pression atmosphérique est alors obtenu à la fois par la pénétration de l’huile, qui adhère à la surface du produit et par la pénétration de l’air extérieur. Ces deux phénomènes rapides ont été imagés et modélisés à l’échelle microscopique pour la première fois. La production de produits frits non-gras est aujourd’hui à portée de main.

Contexte de la réalisation :

Les mécanismes d’imprégnation en huile sont étudiés depuis une trentaine d’années. On a longtemps cru qu’il existait une relation de cause à effet entre la perte en eau et la prise d’huiles: les produits frits les plus déshydratés (ex. chips) sont, en effet, plus gras que les produits qui le sont moins déshydratés (ex. frites). Les deux phénomènes ne sont cependant pas simultanés. La perte en eau se produit en cours de friture (immersion) par vaporisation interne alors que l’huile remplit les vides laissés par l’eau. Les potentiels moteurs responsables de l’imprégnation en huile étaient connus : dépression créée par la condensation de la vapeur et pression capillaire dans les ménisques d’huile. Le rôle de l’air en tant que phase incondensable n’était pas connu. L’écoulement biphasique eau-huile à l’intérieur de la croûte d’une frite modèle a été imagé en utilisant le rayonnement du synchrotron SOLEIL dans une configuration équivalente à celle où le détecteur est placé en l’intérieur d’une frite.

Résultat :

La fluorescence naturelle de la structure cellulaire et le déplacement de l’huile marquée ont été détectés à l’aide d’une caméra photo-amplifiée et reconstruits en trois dimensions. Contrairement à ce que l’on pensait initialement, la dynamique de pénétration de l’huile est apparue très hétérogène dans le temps et l’espace : quasi instantanée dans les cellules de la première couche et très lente dès la seconde couche. Elle est complètement contrôlée par le propre déplacement de la phase air. Dans des essais complémentaires reproduisant les conditions de refroidissement, il a été montré que l’huile pouvait traverser n’importe quel défaut – fussent-ils aussi petits que les plasmodesmes (0.1 μm de diamètre) entre les cellules – mais que la présence de bulles d’air piégées ou crées par l’écoulement pouvait ralentir voire complètement bloquer l’imprégnation en huile. Les profils de distribution de l’huile ont été confirmés par micro-tomographie aux rayons X. L’ensemble de ces résultats ont été utilisés pour développer et valider le premier simulateur générique de l’imprégnation en huile à l’échelle des défauts microscopiques et des cellules (de 1 à 106 cellules). Il peut reproduire les profils d’imprégnation et leurs cinétiques pour de très nombreux produits à partir des seules structures tridimensionnelles et des conditions de refroidissement. Il a pu ainsi être démontré que, malgré un taux d’endommagement plus élevé, les produits industriels précongelés tendent à présenter une imprégnation moindre. La raison première est le faible nombre de défauts à la surface des frites (moins de 10 par cm de frite), où l’amidon a été gélatinisé avant friture.

I2MC- FAIT MARQUANT 2015-PROD FRIT - IMG 1
I2MC- FAIT MARQUANT 2015-PROD FRIT - IMG 2

I2MC- FAIT MARQUANT 2015-PROD FRIT - IMG 3

Perspectives, impact possible à terme :

Les résultats actuels sont utilisés dans le projet FUI Fry'in (2014-2018) : « des aliments frits moins riches en matières grasses » dans une logique de reconception des procédés domestiques de friture.
http://competitivite.gouv.fr/projets-en-cours-fui-investissements-d-avenir/fiche-projet-r-d-aide-355/fry-in-450.html?cHash=225af52c9e75495fe7c710dce1144db4

Valorisation :

Le logiciel de simulation de l’imprégnation en huile « Uptake » combine des solutions analytiques pour des écoulements immiscibles, un moteur de de simulation de type Monte-Carlo cinétique basé sur l’algorithme de pseudo-passage, des algorithmes d’homogénéisation spatiale et temporelle. Il sera progressivement transformé en projet open-source. Les concepts développés sont réutilisables pour toute transformation des aliments

Partenaires :

Synchrotron Soleil, groupe McCain (Thèse Cifre de Jean-Michael Vauvre)

Documents à télécharger