En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal UVSQ

Virologie et Immunologie Moléculaires

Unité de Virologie et Immunologie Moléculaires

Vers une nouvelle solution vaccinale contre le virus respiratoire syncytial bovin

Veau
Développé dans le cadre du projet européen SAPHIR, un vaccin contre le virus respiratoire syncytial bovin efficace en une seule administration a fait preuve de son efficacité chez les jeunes bovins. Un test DIVA associé vient renforcer l’intérêt de ce vaccin.

Le virus syncytial bovin (BRSv pour Bovine Respiratory Syncytial virus) est un agent pathogène majeur causant des maladies respiratoires bovines, affectant particulièrement les jeunes bovins. Les vaccins existants à ce jour n’offrent qu’une protection insatisfaisante. Dans le cadre du consortium européen SAPHIR, plusieurs candidats vaccins contre le BRSv ont été testés sur de jeunes bovins, dont les particularités immunologiques liées au jeune âge représentent un obstacle à l'efficacité des vaccins conventionnels. Un des obstacles majeurs est de vacciner efficacement des veaux porteurs d'anticorps interférents issus de leurs mères. Les résultats sont le fruit d'une collaboration entre l'INRA, le Pirbright Institute (UK), la Swedish University of Agricultural Sciences (Suède), la PME Ingenasa (Espagne), et le NIH (USA).

Une meilleure protection que des vaccins commercialisés

Plusieurs approches vaccinales ont été testées lors du projet Saphir. Certaines ont eu des performances remarquables, supérieures à celles procurées par un vaccin disponible sur le marché. Parmi ces meilleures approches, c’est une solution utilisant une protéine recombinante issue de BRSv nommée pre-F (pour pre-fusion protein) qui a particulièrement retenu l’attention des chercheurs. Ce vaccin-test a été efficace en une seule administration. Il a montré les meilleures efficacités protectrices cliniques (moins de signes cliniques et moins de lésions pulmonaires observées après infection expérimentale chez les animaux vaccinés avec pre-F) et virologiques (pas ou peu de virus détectés dans les voies aériennes supérieures ou inférieures chez les animaux vaccinés avec pre-F après une infection expérimentale). Ce vaccin-test présente aussi une très bonne innocuité et s’administre de manière classique par voie intramusculaire avec un adjuvant vétérinaire classiquement utilisés pour les vaccins bovins. Le vaccin pre-F a permis d'induire de plus importantes quantités d’immunoglobulines spécifiques (dont les anticorps neutralisants) et de cellules productrices d’interféron (IFN γ) par rapport aux autres approches étudiées.

Un vaccin à administration unique associé à un test DIVA

Efficace avec une seule injection, le candidat vaccin pre-F, semble être la solution optimale pour le développement d’un vaccin commercial contre le BRSv. De plus, n’utilisant qu’une fraction protéique spécifique du virus BRS, un test compagnon DIVA (Differentiating Infected from Vaccinated Animals) permettant de distinguer les animaux vaccinés des animaux infectés a pu être mis au point lors de ce projet. Ce test, basé sur un brevet INRA, facilitera le contrôle de l'infection dans les élevages

Voir aussi

SAPHIR

Strenghtening Animal Production and Health through the Immune Response

Saphir, un projet visant à contrôler les maladies infectieuses endémiques animales par la vaccination

Le projet SAPHIR est arrivé à son terme en février 2019. Ce projet de grande envergure s’est distingué par la combinaison originale de nombreuses disciplines scientifiques (immunologie, infectiologie, génie génétique, génomique et génétique, modélisation mathématique, sciences économiques et sociales) pour une approche intégrée du contrôle des maladies infectieuses animales par l'emploi de stratégies vaccinales. Ciblant des agents pathogènes responsables d’importantes pertes économiques dans les filières bovines, porcines et avicoles, Saphir avait pour objectif de développer de nouvelles approches vaccinales par l'apport de nouvelles connaissances scientifiques (mécanismes de l'immunocompétence à différents âges, biomarqueurs et corrélats de protection induits par les vaccins, emploi de stratégies "systems-vaccinology"), et par l'évaluation de nouveaux candidats vaccins permettant de lutter contre les mutants des pathogènes en émergence constante (antigènes conservés entre souches, recombinants parasitaires, bactériens et viraux, vaccins ADN, nouveaux adjuvants). Les perspectives d'application des vaccins SAPHIR ont été considérées par des modélisation mathématiques de la vaccination en condition terrain, par l'évaluation des paramètres du développement industriel des vaccins, et par l'analyse des paramètres socio-économiques conditionnant l'emploi des vaccins développés dans SAPHIR (perception des éleveurs, commodité d'emploi, cout-bénéfice, particularité des filières).

  • 11 pays européens représentés, avec la participation de la Chine
  • 14 partenaires académiques, 19 laboratoires
  • 6 entreprises dont 5 PME

Les unités Inra impliquées :

  • UR0892 VIM Unité de recherche Virologie et Immunologie Moléculaires, centre Inra Jouy-en Josas;
  • UMR1313 GABI Génétique Animale et Biologie Intégrative, centre Inra Jouy-en-Josas;
  • UMR 1225 IHAP Interactions Hôtes – Agents Pathogènes, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse ;
  • Unité Experimentale UE1277 PFIE Plateforme d'Infectiologie Expérimentale, centre Inra Val-de-Loire;

Dates : 1 mars 2015 –   28 février 2019 
Budget : 10,7M€, financé par la Commission Européenne (9 M€) et le gouvernement fédéral Suisse.

BIBLIOGRAPHIE

  • Brevet WO/2006/117456 Preparation of soluble N-protein/truncated P-protein complexes or N-proteins soluble in a virus of the paramyxoviridae family and use thereof in vaccines.
  • Hägglund et al. (2017). Proteome analysis of bronchoalveolar lavage from calves infected with bovine respiratory syncytial virus—Insights in pathogenesis and perspectives for new treatments. PLoSONE 12(10): e0186594. 
    https://doi.org/10.1371/journal.pone.0186594