En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal UVSQ

Virologie et Immunologie Moléculaires

Unité de Virologie et Immunologie Moléculaires

NOVIMARK : Identification des marqueurs de virulence du virus de la septicémie hémorragique virale (SHV) chez la truite arc-en-ciel

NOVIMARK
© NOVIMARK
Ce projet visait à déterminer les bases moléculaires de la virulence du virus SHV chez la truite arc-en-ciel. L’ensemble de ces travaux vient d’être publié dans deux articles dans la revue Frontiers in Microbiology.

Dans le cadre du projet NOVIMARK (2016-2019), financé par l'ERA-net ANIHWA et coordonné par l’équipe de Virologie Moléculaire des Poissons (Unité de Virologie et Immunologie Moléculaires - VIM INRAE/UVSQ/UPSaclay, Jouy-en-Josas), un consortium a été initié avec 5 autres partenaires européens (ANSES, France ; IZSVe, Italie ; IA-USC, Espagne ; DTU VET, Danemark ; CEFAS, Royaume-Uni). Ce projet visait à déterminer les bases moléculaires de la virulence du virus SHV chez la truite arc-en-ciel. L’ensemble de ces travaux vient d’être publié dans deux articles dans la revue Frontiers in Microbiology.

Le virus SHV est un pathogène très contagieux à déclaration obligatoire répandu dans tout l'hémisphère nord. Il est classé en quatre génotypes et neuf sous-types. En Europe, le sous-type Ia affecte principalement la truite arc-en-ciel, causant des taux de mortalité très élevés, tandis que les autres génotypes et sous-types affectent un très grand nombre d'espèces marines et d'eau douce, d'élevage ou sauvage. Le virus SHV est capable de franchir la barrière d’espèce du réservoir marin vers la truite, provoquant ainsi des épisodes de mortalité récurrents dans les élevages. Les mécanismes moléculaires régulant la virulence et le spectre d'hôte du virus ne sont pas entièrement compris, principalement en raison de la faible disponibilité de séquences génomiques complètes et d'informations sur le phénotype de virulence.

Dans le but d'identifier des marqueurs moléculaires de la virulence du virus SHV, les chercheurs ont généré un vaste ensemble de données composé de 55 génomes viraux et des données de mortalité associées obtenues à partir d’infection expérimentales sur la truite arc-en-ciel. En utilisant des analyses d'association statistique combinant les données génétiques et de mortalité, ils ont trouvé 38 polymorphismes (substitution d’un acide aminé) potentiellement impliqués dans la virulence du virus SHV chez la truite (Article 1). L'analyse phylogénétique de ces signatures d'acides aminés spécifiques valide l'évolution vers une plus grande virulence chez la truite arc-en-ciel au sein du sous-type Ia, et identifie également plusieurs autres sous-types susceptibles d'être virulents pour cette espèce.

Ces changements d'acides aminés ont été ensuite introduits, seuls ou en combinaison, dans le génome d’une souche du virus SHV hautement virulente par génétique inverse. Un total de 35 variants a été généré et caractérisé chez la truite. Les résultats ont souligné le rôle important de la protéine NV (R116S) et mis en évidence une contribution majeure de la nucléoprotéine N (K46G et A241E) dans la virulence (Article 2). Le changement d'un seul acide aminé dans ces deux protéines affecte considérablement la pathogénicité du virus chez la truite. Ceci est particulièrement intriguant pour le variant N (K46G) qui est bloqué dans les nageoires des truites infectées ; la porte d'entrée du virus chez cette espèce. Ces trois marqueurs de virulence, identifiés dans les protéines NV et N, expliquent à eux seuls 92,7% des phénotypes observés chez la truite pour les 55 souches analysées dans cette étude.

L'identification de marqueurs de virulence spécifiques du virus SHV chez la truite est importante à la fois pour prédire le phénotype in vivo des isolats viraux avec des tests de diagnostic ciblés et pour améliorer les méthodes prophylactiques telles que le développement de vaccins vivants atténués plus sûrs.

Voir aussi

Baillon L, Mérour E, Cabon J, Louboutin L, Vigouroux E, Alencar ALF, Cuenca A, Blanchard Y, Olesen NJ, Panzarin V, Morin T, Brémont M and Biacchesi S (2020) The Viral Hemorrhagic Septicemia Virus (VHSV) Markers of Virulence in Rainbow Trout (Oncorhynchus mykiss). Front. Microbiol. 11:574231. doi: 10.3389/fmicb.2020.574231