En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal UVSQ

Virologie et Immunologie Moléculaires

Unité de Virologie et Immunologie Moléculaires

Soutenance de thèse - Djabir Larkem (équipe MAP2)

Mercredi 30 Juin 2021 - Amphithéâtre Jacques Poly - Bâtiment 440 + visio

Génération d’un nouveau prion spontané et analyse biologique et structurale des fibres amyloïdes lui correspondant

Djabir Larkem (équipe MAP2) a le plaisir de vous convier à sa soutenance de thèse intitulée "Génération d’un nouveau prion spontané et analyse biologique et structurale des fibres amyloïdes lui correspondant".

La soutenance aura lieu le mercredi 30 Juin 2021 à 14H00 dans l'amphithéâtre Jacques Poly du bâtiment 440 à l’INRAE de Jouy-en-Josas et en visio.

Résumé :

Les prions sont responsables de maladies neurodégénératives fatales transmissibles chez l’homme et l’animal. Ils résultent d’un changement drastique de conformation de la PrP, une glycoprotéine de l’hôte ancrée à la surface cellulaire. Sous sa forme prion la protéine devient insoluble, résistante aux protéases et forme des agrégats riches en feuillet beta et des fibres amyloïdes. Les prions induisent très efficacement la conversion de la PrP cellulaire en un nouvel élément prion par simple contact. La multiplication exponentielle de ces structures anormales dans les tissus nerveux provoque le dysfonctionnement et la mort des neurones. L’amplification selon un mode prion de peptides ou protéines mal repliées est aussi responsable de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. Il est donc important d’explorer les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans l’émergence des prions et leur multiplication.

Nous avons introduit des mutations dans la PrP pour tester leurs effets sur la conversion de la protéine dans un système cellulaire permissif à la réplication des prions. Nous avons montré qu’une délétion spécifique de sept résidus dans l’hélice alpha-2 de la PrP ovine réduit la stabilité de la protéine monomère et induit la formation spontanée d’un nouveau type de prion dans les cellules exprimant cette PrP mutante. Nous avons ainsi établi un modèle qui sera précieux pour l’étude des processus cellulaires liés à l’émergence des prions. Le nouveau prion présente un profil biochimique particulier montrant la présence de polypeptides C-terminaux résistants aux protéases de la taille du fragment C1. Le fragment C1 résulte d’une coupure de la partie N-terminale de la PrP par les métalloprotéases et est simultanément présent avec la protéine entière à la surface des cellules. Le C1 n’est pas converti par les souches classiques de prion et a été considéré comme trop court pour pouvoir former un prion. Nous montrons au contraire que l’infection par le prion spontané de cellules n’exprimant que le segment C1 muté produit la conversion de celui-ci en une forme protéase- résistante, autoréplicative et infectieuse. Ce fragment a donc bien la capacité à former une structure de type prion. Nous avons ensuite produit des fibres amyloïdes à partir d’une PrP ovine recombinante présentant la même mutation que le prion spontané. Elles se sont comportées comme des prions synthétiques en induisant la conversion de la PrP cellulaire homologue et de son fragment C1. Nous avons analysé ces fibres par spectroscopie RMN du solide, ce qui a démontré un changement de conformation de la PrP vers une forme enrichie en feuillet beta, en particulier dans la région qui est alpha-hélicale dans la PrP monomère. La présence d’une hétérogénéité structurale au sein de l’échantillon provoque un élargissement des signaux RMN empêchant une étude poussée de la structure de ces molécules. Pour remédier à ce problème plusieurs approches ont été tentées comme la réduction de la séquence de la protéine ou une sélection des structures les plus résistantes à la protéinase K. Ce travail exploratoire permet de proposer de nouvelles solutions pour résoudre la structure fine des fibres amyloïdes de PrP.

Voici le lien d'accès à la soutenance en visio : https://inrae-fr.zoom.us/j/6533045129