En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal UVSQ

Virologie et Immunologie Moléculaires

Unité de Virologie et Immunologie Moléculaires

Soutenance de thèse - Léa Meyer (équipe Influenza)

Lundi 20 Novembre 2017 - 14H00 - Amphi 440

Rôle de la protéine accessoire virale PA-X dans la pathologie des virus Influenza faiblement pathogènes

Léa Meyer (équipe Influenza) a le plaisir de vous convier à sa soutenance de thèse intitulée : "Rôle de la protéine accessoire virale PA-X dans la pathologie des virus Influenza faiblement pathogènes".

La soutenance aura lieu le lundi 20 Novembre 2017 à 14h00 dans l’amphithéâtre du bâtiment 440 à l’INRA de Jouy-en-Josas.

Résumé :

L’objectif de ce travail de thèse a été de caractériser les mécanismes d’action de virus influenza A faiblement pathogènes chez le poulet. Ce travail s’articule autour de deux axes : la caractérisation de la réponse à l’infection d’une lignée épithéliale pulmonaire de poulet (CLEC213) par des virus aviaires faiblement pathogènes et le rôle de la protéine accessoire virale PA-X au cours de l’infection. Dans un premier temps, nous avons mis en évidence par transcriptomique que l’infection virale par deux souches aviaires faiblement pathogènes, en plus d’induire des voies de signalisation cellulaire et de l’immunité innée caractéristiques des virus influenza, induit une signature mitochondriale forte. Les produits de ces gènes sont des protéines impliquées dans la phosphorylation oxydative, la voie métabolique centrale de la respiration cellulaire. Nous avons montré que cette signature transcriptomique s’accompagne d’un effet fonctionnel. La production d’ATP, le produit de la phosphorylation oxydative, est augmentée en présence du virus dès les premières heures de l’infection. Nous avons dosé le virus en présence de drogue bloquant la phosphorylation oxydative en conditions viables pour la cellule et montré que la réplication efficace du virus s’appuie sur une respiration cellulaire fonctionnelle. Dans un second temps, nous avons choisi d’étudier l’effet de la protéine virale nouvellement décrite PA-X sur l’infection des CLEC213. Nous avons généré un virus recombinant incapable de synthétiser PA-X et comparé l’infection des CLEC213 par les virus sauvage et mutant à l’aide de l’outil transcriptomique. Cette analyse met en évidence un effet important de PA-X sur les voies métaboliques de la cellule tel que la glycolyse, la gluconéogenèse, la dégradation du pyruvate en lactate, ainsi que des gènes associés au fonctionnement de la mitochondrie. Ainsi, PA-X pourrait être impliquée dans la reprogrammation métabolique des cellules infectées.

Abstract:

This work aimed at characterizing the mechanisms ruling low-pathogenic influenza virus infections in chickens. This work is built around two axes: characterization of the response of a chicken lung epithelial cell line (CLEC213) to a low-pathogenic influenza infection and the role of viral accessory protein PA-X in infection. We first showed that viral infection not only induced a classical panel of immune response but also a strong metabolic signature. This signature showed an effect of infection on oxidative phosphorylation, a central metabolic pathway. This signature was observed at a functional level: ATP production, oxidative phosphorylation’s final metabolite, was enhanced upon infection. We quantified the virus in the presence of an oxidative phosphorylation inhibitor, oligomycin, and showed the virus relies on this enhanced ATP production to support efficient viral replication. In a second part, we investigated the role of accessory viral protein PA-X on CLEC213 cells infection. We generated a recombinant virus unable to express PA-X and compared its transcriptomic signature to that of the WT virus. This analysis showed an effect of PA-X on central metabolic pathways such as glycolysis, pyruvate to lactate conversion as well as mitochondrial genes, thus meaning that PA-X could be involved in metabolic reprogramming of the infected cells.